Top 10 des bonnes raisons de ne pas avoir de chat, ces sales bêtes

Partager sur Facebook


Les chats sont les meilleurs animaux de la terre. Ce n’est pas nous, mais Internet qui le dit. Mèmes, vidéos et autres gifs, tout est fait pour glorifier les félins domestiques. Pourtant, si on se penche un peu sur le cas de matous, on se rend vite compte qu’ils ne sont en réalité qu’une belle bande d’escrocs. Et ça fait trop longtemps que ça dure.

  1. Le chat est un vrai branleur
    Malgré les griffes, une agilité à toute épreuve et environ 14h de sommeil par jour, ce salopard vous emmerdera toute la nuit pour une porte à ouvrir ou pour lui ouvrir une boite de bouffe. Par contre, vous, n’imaginez pas qu’il vous ramènera le journal ou vous donnera la papatte pour vous remercier. Le chat n’en branle pas une et s’en cogne ouvertement de vous. Il squatte chez vous comme si c’était un droit naturel. S’il vous arrive malheur, ce n’est pas le chat qui ira chercher des secours. Non, il jouera plus certainement avec le rouleau d’aluminium.
  2. Le chat vous prend pour un abruti
    Déjà, il vous prend pour un autre chat. Pas pour un humain qui bosse et qui paie ses impôts, mais pour le même genre de tire-au-flanc que lui, à la différence près qu’il pense que vous êtes complètement demeuré. Selon une récente étude féline, le fait que l’on n’essaie pas de leur piquer leur bouffe signifie que nous sommes, au choix, des pleutres ou complètement cons.
  3. Le chat est (en partie) responsable de la peste
    D’accord, la maladie provient d’une puce qu’on retrouve sur les rats. Mais qui était chargé de chasser la vermine au XIVème siècle ? Ces fainéants de félins. Résultat des courses, la moitié de la population européenne s’est retrouvée vérolée et a dû crever dans des conditions horribles. Tout ça à cause de flemmards qui n’ont pas fait le boulot alors qu’ils n’avaient que ça d’inscrit dans leur agenda de branleurs.
  4. Le chat peut vous mener tout droit en taule
    Surtout si vous vous filmez en train de le corriger à votre manière. Alors que ce con, lui, a pleinement le droit de vous griffer sous on ne sait quel(s) prétexte(s). De là à dire qu’il le ferait exprès, il n’y a qu’un pas qu’on ne franchira pas. On peut quand même affirmer que ce sont toujours les mêmes qu’on protège.
  5. Le chat a une conception assez particulière de l’hygiène
    Il y a des animaux crados qui s’en foutent. Il y a aussi les chats, fiers d’être propres et de faire leur toilette quotidienne. Sauf que pour savonner un chat et lui faire prendre un bain, bon courage. Non, le chat se lave avec sa salive. Essayez une fois d’aller bosser après vous être lavé avec votre propre bave, on devrait vous foutre la paix à la cantine.
  6. Le chat porte la moustache
    Comme Saddam Hussein, Joseph Staline et Adolf Hitler. En plus d’être arrogant et ouvertement xénophobe, ça fait beaucoup de points communs avec les plus grands poètes que le monde ait porté.
  7. Le chat est cruel
    Le chat s’amuse avec d’autres animaux morts ou à l’agonie. Qui a vu un chat faire la peau d’un rongeur ne peut pas se prononcer sur le caractère « mignon » du félin. Vas-y, cours… et boom ! Un coup de griffe sur ton nez, une autre dans le dos. Allez, maintenant, cours, divertis-moi.
  8. Le chat ne respecte rien
    Tout lui est dû. Votre laptop, que vous soyez en train de l’utiliser ou pas, est devenu son nouveau lit. Il n’hésitera pas à se coucher dessus s’il a envie que vous vous occupiez de lui. Peu importe finalement que vous ayez mieux à faire, il n’en à rien à carrer. Seul son bien-être compte. Vous êtes l’esclave de votre chat.
  9. Le chat est bipolaire
    Le chat est un enfoiré avec de gros troubles de la personnalité, faites-vous une raison. En 10 minutes d’intervalle, il peut passer du statut du gros calineur mignon tout plein à la plus grosse enflure sournoise capable de pisser sur votre oreiller après s’être fait les griffes sur votre mollet. Ne jamais faire confiance à un chat. Jamais.
  10. Votre chat veut vous buter
    Méfiez-vous, le chat est vil et veut votre peau. Et l’aura un jour ou l’autre.

Alors, convaincus ?

 

Source : Topito.com

À lire ensuite ...